Tadelakt

tadelakt

Le tadelakt : Qu'est-ce que c'est et comment l'appliquer

Vous souhaitez revêtir vos murs mais vous en avez marre des traditionnels peintures et papiers peints. Vous voulez quelque chose de tendance et original. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le tadelakt. Nous allons aussi vous dire quelles sont ses spécificités et comment l’appliquer. 

Mon Coach Brico propose des cours de bricolage à domicile.

Pour suivre une formation sur l'application de Tadelakt à domicile avec un coach, découvrez nos cours peinture décorative.

Le tadelakt : qu’est-ce que c’est

Dans cette première partie vous allez comprendre ce qu'est le tadelakt. Vous allez voir en quoi il est fonctionnel et quels sont ses avantages et inconvénients. Commençons par une définition. Le tadelakt est un mot amazigh qui s’écrit en arabe. Il provient du verbe « dalaka » qui signifie masser, frotter, polir, aplanir. Il s’agit d’un enduit de chaux à l’eau.

Cet enduit est aujourd’hui le revêtement mural le plus tendance.

Ce matériau est apprécié pour plusieurs raisons. La raison majeure de sa popularité réside dans le fait qu’il s’agit d’un matériau étanche. Son étanchéité vous permet donc de l’appliquer dans une salle humide.

De nos jours, le tadelakt est avant tout un enduit décoratif. Il a pour objectif d’apporter de la chaleur et un côté ancien et traditionnel. L’un de ses autres avantages est sa fonctionnalité. Comme vous l’avez vu son étanchéité est un point fort. Mais, cet enduit peut être utilisé comme revêtement de sol, mur, ou plafond.

Finalement, ses seuls inconvénients sont son prix assez élevé et sa difficulté d’application. Cependant, vous pouvez trouver des enduits prêts à l’emploi en grande surface.

Le tadelakt : fabrication

Dans cette deuxième partie vous allez apprendre les règles de bases pour enduire un support et surtout fabriquer votre tadelakt.

Pour commencer, vous devez savoir qu’il est préférable de poser du tadelakt au printemps ou à l’automne. Ces saisons sont préférables car les températures varient peu. Ensuite, pour fabriquer cet enduit, vous devez vous protéger. Veillez donc à porter des gants à usage unique, un masque pour éviter de respirer de la chaux. De plus, si vous souhaitez appliquer ce type de matériau dans une grande pièce il vous faudra procéder en une seule fois. Nous vous conseillons de travailler à plusieurs. Finalement, faites attention à travailler dans une pièce aérée.

Maintenant, passons à la fabrication à proprement parler.

Premièrement, le tadelakt traditionnel est un mélange de chaux de Marrakech, d’eau, et de pigment naturel. Si vous ignorez ce qu’est la chaux, nous vous conseillons de lire notre article à ce sujet.

Deuxièmement, afin d’obtenir la pâte, vous devez mélanger la chaux à de l’eau avec le pigment. Il faut prévoir environ 20 % de pigment. Ce mélange doit être fait dans un seau propre.

Petite astuce : pour effectuer le mélange, fixer un mélangeur au bout de votre perceuse, cela vous facilitera la tâche. Votre pâte doit être souple et homogène.

Enfin l’application du tadelakt se fait sur un support propre, lisse et plat. Vous de devrez donc préparer votre support avant de commencer l’application. Si vous ne savez pas comment préparer votre support, vous pourrez le voir en en lisant cet article.

Dans la partie suivante vous allez voir de quel matériel vous allez avoir besoins pour réaliser vos travaux.

Le tadelakt : shopping list

Si vous avez décidé d’enduire un de vos murs de tadelakt vous allez devoir acheter la liste de matériel suivante :

Chaux de Marrakech

Pigments

Savon noir

Galet

Taloche

Lisseuse

Mélangeur

Le tadelakt : application

Dans cette quatrième partie, vous allez apprendre comment appliquer votre tadelakt une fois celui-ci fabriqué.

Premièrement, l’application du tadelakt se fait sur un support propre, lisse et plat. Vous de devrez donc préparer votre support avant de commencer l’application. Si vous ne savez pas comment préparer votre support, vous pourrez le voir en en lisant cet article.

Deuxièmement, le tadelakt s’applique en deux couches. Commençons par la première couche. Cette couche va servir de couche d’accroche. L’enduit doit être posé sur votre support à l’aide d’une truelle de maçon. La pose doit se faire en une seule fois. L’épaisseur de cette première couche devrait se situer entre 3mm et 7mm. Il est aussi fortement conseillé de bien appuyer lors de cette sous couche. L’objectif est d’obtenir une meilleure adhérence.

Troisièmement, vous allez devoir appliquer la deuxième couche. Cette couche d’enduit doit être beaucoup plus fluide que la première. Elle doit être appliquée lorsque la première est encore fraîche. De plus, la deuxième couche doit être appliquée en une seule fois en essayant d’obtenir une épaisseur de 3 à 6 mm. Après la pose, vous devez lisser la couche à la taloche avec des gestes circulaires. L’objectif de cette tâche est de faire ressortir l’eau contenue dans la chaux. Ensuite, laissez sécher votre enduit pendant 3 à 5 heures. Quelques fissures devraient alors apparaître. Faites donc un lissage global de la surface avec une lisseuse en plastique. Cette tâche est appelée serrage et se fait par gestes concentriques et circulaires. Par concentrique, comprenez que vous devez lisser en ramenant l’enduit vers la fissure. Puis laissez sécher encore plusieurs heures. Votre temps de séchage va dépendre de votre hydrométrie.

Le tadelakt : finitions

Dans cette avant dernière partie, vous allez apprendre comment faire les finitions de vos travaux afin d'obtenir le meilleur rendu possible.

Pour commencer, laissez séchez quelques heures et terminez par caresser les fissures restantes avec le galet. Votre galet doit être plat et sans arêtes. Toutefois vous pouvez vous demander quand passer le galet. Une astuce consiste à poser un doigt sur votre enduit. Si votre doigt ne laisse pas d’empreinte vous pouvez passer le galet. En revanche, votre galet ne doit pas être totalement sec. Enfin, si vous voyez apparaître des fissures les jours suivants, resserrez avec le galet.

Pour finir, une fois que votre enduit est totalement sec et sans fissures, polissez la surface. Pour cela, vous devez mélanger du savon noir et de l’eau. Comptez 1L d’eau pour 4 cuillères à soupe de savon noir. Diluez les deux éléments et appliquez celui-ci avec un pinceau large et souple sur l’ensemble du support. Enfin, finissez les finitions par faire pénétrer le savon noir à l’aide du galet. Vous devez procéder par petites zones et par mouvements concentriques. Cette tâche a pour objectif de donner à votre tadelakt un aspect profond et brillant. Cela le rendra aussi imperméable. Vous devez aussi savoir que plus votre savon noir pénètre plus l’effet brillant sera velouté et chaleureux.

Le tadelakt : conclusion

En conclusion, dans cet article, vous aurez appris ce qu’est le tadelakt et en quoi il est utile. Vous avez aussi compris que ce type de travaux est assez technique et coûteux mais que le rendu est plutôt agréable.

Si vous décidez de faire appel à un artisan pour qu’il réalise vos travaux sachez que 70% du coût de ses travaux c’est la main d’œuvre. Un bon moyen de faire des économies est donc de faire appel à nos coach travaux qui vous guideront étape par étape sur votre projet.

Pour réaliser ces travaux, faites-vous accompagner d’un pro en prenant des cours de bricolage à domicile permettant de bénéficier de conseils personnalisés.

Pour suivre une formation sur l'application de Tadelakt à domicile avec un coach, découvrez nos cours peinture décorative.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *