Le Béton Désactivé

 In Blog travaux extérieur
béton désactivé

Le béton désactivé

Depuis plusieurs semaines vous projeter de refaire une partie de votre jardin et vous avez entendu parler de béton désactivé. Cependant, vous ne savez pas ce que c’est ni ce que cela signifie. Notre but avec cet article est de vous expliquer ce qu’est le béton désactivé et quelles sont ses particularités. Nous vous dirons aussi comment le poser.

Le béton désactivé : qu’est-ce que c’est

Le béton désactivé est un béton décoratif, relativement proche du béton lavé. Vous pouvez retrouver sur notre blog l’article qui décrit le béton décoratif  Son aspect granuleux est dû au fait qu’il soit enrichi de gros graviers et galets. Son ciment peut être blanc ou gris cela importe peu puisqu’il peut être coloré selon vos envies. La couleur est donnée par un pigment généralement associé à celle des autres matériaux. Le béton désactivé porte ce nom parce qu’une fois posé il est aspergé d’un désactivant. Il est ensuite lavé à haute pression ce qui laisse apparaître les granulats.

L’avantage principal de ce type de béton est qu’il résiste aux intempéries et a des propriétés antidérapantes. De plus il est plus esthétique qu’une dalle en béton classique et facile à entretenir.D’un autre côté, sa mise en œuvre est plus compliquée et technique. Mais nous verrons cela plus tard.

Enfin, le prix du béton désactivé dépend de beaucoup de facteurs. Vous devez prendre en compte le prix des granulats, du sable et du ciment. Les prix sont variables sont les grandes surfaces. En revanche, pour donner un ordre de prix, ce type de travaux coûte de 110 à 130 euros/m2 en dessous de 50 m2 et de 70 à 110 au-dessus.

Le béton désactivé : quelle utilisation

Dans la partie précédente vous avez appris ce qu’est le béton désactivé. Vous allez maintenant apprendre sur quel type de supports il peut être posé.

Ce béton décoratif peut être utilisé aussi bien par les particuliers que les professionnels. Premièrement, les particuliers pourront s’en servir pour concevoir une terrasse ou une descente de garage. Ils pourront aussi poser du béton désactivé pour créer une allée de jardin ou parer le sol d’une salle de bain. Dans ce dernier cas, les graviers sont remplacés par des galets, plus agréable pour les pieds.

Enfin, les professionnels peuvent l’utiliser pour décorer une place, une cour ou même une rue piétonne. Le béton désactivé peut aussi servir pour les trottoirs, parking ou pistes cyclables.

Le béton désactivé : dosage et mélange

Vous savez maintenant ce qu’est le béton désactivé et pourquoi il est utilisé. Nous allons maintenant vous expliquer comment doser et poser ce béton.

Pour commencer, vous devez doser votre béton. Sa composition est exactement la même que celle du béton ordinaire. La seule différence se trouve dans l’apparence finale du béton, les granulats étant visibles. Il est donc important pour vous de bien choisir les constituants de votre béton afin de lui donner l’apparence voulue. En effet, le choix de vos matériaux (graviers et galets) jouera un rôle sur sa couleur et sa taille.

La différence avec le béton classique se trouve dans la mise en œuvre et nous vous expliquons tout maintenant.

Premièrement, faîtes votre béton avec des graviers et/ou galets, de l’eau, du ciment et du sable le tout dans une bétonnière pour mélanger et lier. Pour rappel, les volumes sont de cet ordre : 1 volume de ciment pour 2 volumes de sable et 3 de granulats. Ensuite, suivant la couleur souhaitée ajoutez votre pigment dans la bétonnière et mélangez le tout à sec. Pour finir, ajoutez l’eau jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. L’idéal est d’obtenir un mélange fluide et plutôt humide.

Petit conseil : si votre surface à bétonner est grande, vous devrez faire plusieurs bétonnière et donc ajouter plusieurs fois du pigment. Donc pour garder une couleur uniforme, veillez à peser votre pigment dès le début.

Le béton désactivé : la mise en œuvre

A présent, voici comment mettre en œuvre votre béton.

D’abord, votre support devra être à la fois plat et bien défini. De plus, vous devrez y ajouter du treillis soudé avant de couler le béton. Une fois le béton prêt, versez-le sur votre support et étalez-le à la pelle. Mettez à niveau et recommencez l’opération. L’idéal est d’effectuer ce type de travaux à deux, un qui fait le béton et l’autre qui étale et met à niveau.

Ensuite, pulvérisez le désactivant sur toute la surface bétonnée uniformément. Le rôle du désactivant est de faire remonter le ciment à la surface. Ce désactivant a pour effet de retarder la prise. Laissez séchez votre béton quelques heures. Plus votre surface est épaisse et large, plus vous devez attendre.

Pour finir, après 12 à 48 heures, enlevez la couche de mortier superficiel en surface en utilisant un nettoyeur haute pression. Cette tâche consiste à révéler les granulats une fois la surface nettoyée.

Le béton désactivé : conclusion

Pour conclure, dans cet article, vous aurez appris ce qu’est le béton désactivé, à quoi il sert, quels sont ses avantages. Vous savez aussi pour quel type de support il est utilisé. Et finalement vous savez comment faire et poser votre béton décoratif.

Si vous décidez de faire appel à un artisan pour qu’il réalise vos travaux de maçonnerie sachez que 70% du coût de ses travaux c’est la main d’œuvre. Un bon moyen de faire des économies est donc de faire appel à nos coach travaux qui vous guideront étape par étape sur votre projet.

Pour réaliser ces travaux, faites-vous accompagner d’un pro en prenant des cours de bricolage à domicile permettant de bénéficier de conseils personnalisés.

Testez les services de nos coachs : 2 heures de conseils ou de cours pratique à domicile 99€ soit 49,5€ après crédit d’impôt.             normes carrelage

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

béton impriméComment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine