La faïence : tout ce qu’il faut savoir

 In Blog faience, Conseils travaux, Non classé
faïence

La faïence : tout ce qu’il faut savoir

Vous rénover votre maison et souhaiter changer la faïence de votre salle de bain ou cuisine ? Problème, vous ne savez pas quel type de faïence choisir, ni quels matériaux utiliser et encore moins comment ça se pose ?

L’objectif de cet article est de vous aider en répondant à toutes vos questions.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à poser vous mêmes votre faïence. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours sur la pose de faïence.

Comment poser de la faïence ? Pourquoi poser du carrelage mural

Cette première partie est faite pour vous faire comprendre quel est l’intérêt du carrelage mural. Certaines pièces de votre maison ou appartement sont plus humides que d’autres. Il s’agit de toutes celles qui ont un ou des points d’eau. On a donc la cuisine et la salle de bain.

Les murs de ces pièces reçoivent quotidiennement de l’eau, des produits chimiques. Ceux de la salle de bain sont soumis à une importante humidité. Il faut donc choisir avec soin le revêtement afin de faciliter le nettoyage et l’entretien de ces murs. Votre carrelage doit alors être résistant à l’eau et aux produits chimiques.

La faïence, en plus de son côté pratique, a un côté esthétique. Il existe différents styles de carrelages muraux ce qui permet à chacun de trouver son bonheur et donner une identité propre à la salle de bain. Pour harmoniser les couleurs, n’hésitez pas à choisir trois types de carrelages. Il est habituel de retrouver un ton clair associé à un ton plus soutenu avec parfois un listel. Un listel est une petite frise glissée généralement entre les tons.

Vous avez maintenant saisi l’intérêt de poser de la faïence, nous allons maintenant vous aider à y voir plus clair avec les différents types de carrelages muraux.

Comment poser de la faïence ? Les différents types de carrelages muraux

Il existe trois types de carrelages muraux. Nous allons les classer selon leur résistance.

Le matériau le plus résistant est le carrelage en gré cérame. Il est composé de céramique et est aussi beaucoup utilisé pour les revêtements de sol. La céramique est aussi rigide et facile d’entretien. En revanche son prix moyen est nettement au-dessus de celui des autres revêtements muraux. Il s’étend de 20 à 100 € le mètre carré.

Vient ensuite, le carrelage en pâte de verre ou mosaïque. Ce matériau est souvent en nylon et vendu par carreaux de 30 cm par 30 cm. Il permet une pose plus facile et se marie facilement avec les autres types de carrelages muraux. Son prix moyen se situe entre 10 et 40 € le mètre carré.

Pour finir, la faïence bien qu’étant le matériau le plus utilisé, est aussi le moins résistant. Elle a l’avantage néanmoins d’être disponible dans un grand nombre de coloris. Néanmoins, si vous choisissez ce type de revêtement mural vous devrez faire attention à sa fragilité en évitant les chocs avec les objets durs. Son prix moyen oscille entre 15 et 60 € le mètre carré.

Vous savez à présent comment choisir le type de carrelage qu’il vous faut afin de respecter à la fois vos besoins et votre budget. Nous allons, dans les parties suivantes, comment préparer votre support et poser votre faïence.

Comment poser de la faïence : La préparation

Si vous avez lu nos précédents articles sur la peinture ou le carrelage, vous devez savoir qu’il faut toujours travailler sur un support propre et sec. Assurez-vous aussi que votre mur est parfaitement plat.

Retrouvez dans cet article comment aplanir votre mur.

La deuxième étape de votre préparation consiste à vider la pièce. Videz la pièce de tous vos biens pour les protéger. Si ce n’est pas possible, protégez ces derniers avec une bâche ou de vieux draps. Ensuite, protégez vos sols partout où cela est nécessaire. Il est donc plus intéressant de protéger le sol à proximité des murs puis de protéger le reste dans la mesure du possible.Pour éviter de vous prendre les pieds dans vos bâches, tendez-les au maximum. Vous pouvez aussi fixer du scotch protecteur sur les plinthes pour éviter de les abîmer.

Pour finir la préparation des murs, adaptez votre préparation en fonction des différentes situations :

Si votre mur est en plâtre, vérifiez sa solidité et boucher ses éventuels trous et fissures.

Si votre mur est couvert de papier peint, retirez d’abord le papier peint.

Votre mur est peint ? Commencez par poncer ou décaper la peinture.

Si votre mur est déjà carrelé, vous devez recoller les carreaux décollés et retirer les carreaux cassés.

Vous posez votre carrelage sur un mur en ciment ou en parpaing ? Bouchez les éventuels trous et fissures avec du ciment ou de l’enduit de rebouchage. Puis nettoyez le mur.

Comment poser de la faïence : Shopping list

Maintenant, passons à la shopping liste. Pour poser votre faïence, vous devrez vous munir de :

Mortier colle

Croisillons à joints

D’une taloche ou spatule crantée

D’un maillet en caoutchouc

D’une truelle

D’un niveau à bulle

D’une batte ou planchette de bois

D’un seau de maçon

Notez que le choix de vos croisillons dépend de la largeur de vos carreaux :

Si vos carreaux font 10 cm de côté, prévoyez un espacement de 2 à 3 mm.

Vos carreaux font 20 cm de côté, prévoyez un espacement de 3 à 5 mm.

Si vos carreaux font 30 cm de côté, prévoyez un espacement de 5 mm.

Vous êtes enfin prêt à passer aux choses sérieuses. Dans la partie suivante nous allons vous expliquer comment faire votre calepinage et savoir combien de carreaux commander.

Comment poser de la faïence : Le calepinage

Le calepinage est la méthode qui consiste à calculer le nombre de carreaux nécessaires et à planifier l’ordre de pose des carreaux. A vos calepins !!!

Pour commencer, mesurez la hauteur et la largeur du mur que vous souhaitez carreler. Faîtes de même pour tous les murs. Pour éviter de vous prendre la tête ne prenez pas en compte les fenêtres ou portes existantes. Sinon, reprenez chaque mesure en soustrayant la surface occupée de chaque porte ou fenêtre. Ensuite, pour obtenir la surface à carreler vous devez multiplier la hauteur par la largeur et ce pour chaque mur. Une fois votre surface obtenue divisez ce nombre par la surface de chaque carreau (Longueur x largeur). Vous connaissez maintenant le nombre de carreaux à acheter. Pour finir, multipliez ce chiffre par 1,1, cela revient à ajouter 10 % et permet de pallier à toute éventualité.

Deuxièmement, vous devez fabriquer une règle de gabarit. La règle de gabarit est un outil de mesure que vous pouvez fabriquer vous-même à l’aide d’un tasseau. Elle vous permettra de tracer des repères sur le mur. Pour cela, prenez une longue baguette de bois d’environ 1,5 ou 2 mètres. Faîtes une rangée de carreaux sur ce tasseau en prenant soin de placer aussi les croisillons. Ensuite, à l’aide d’un feutre, reportez la position des carreaux sur le tasseau.

Pour finir, vous devez planifier le sens de la pose sur l’axe vertical puis sur l’axe horizontal. Planifiez votre pose en partant du haut et en vous éloignant des angles. L’objectif est de vous éviter de vous retrouver avec des carreaux découpés au milieu de votre mur. Le tasseau horizontal doit donc être fixé le plus bas possible. Et le tasseau vertical doit être fixé le plus éloigné possible de l’angle duquel vous avez commencé.

Comment poser de la faïence : La pose

Votre calepinage est fait, vous savez où vous devez commencer à carreler. Vous allez maintenant apprendre comment faire.

Premièrement, clouez vos tasseaux sur le mur en question. La pose peut enfin démarrer.

Deuxièmement, vous devez encoller le mur. Pour cela, divisez le mur à carreler en surfaces de 1 mètre carré et commencez toujours par le bas. Cela permet d’éviter que le mur ne sèche avant d’avoir pu poser les carreaux. Avec une taloche crantée, appliquez donc la colle à la verticale puis à l’horizontale.

Enfin, posez votre premier carreau à l’emplacement prévu lors du calepinage. En admettant que vous ayez posé vos tasseaux à gauche, vous poserez votre premier carreau en haut à gauche. Il s’agit de votre point de départ. Appuyez sur le carreau pour bien le fixer. Pour vérifier votre pose, utilisez un niveau à bulles afin d’être sûr de la verticalité et de l’horizontalité de votre carreau. Et prenez ensuite soin de bien nettoyer.

Recommencez cette procédure jusqu’à ce que votre mur soit carrelé.

Pour jointer, vous trouverez les informations nécessaires dans cet article.

Comment poser de la faïence : Conclusion

Dans cet article, vous avez compris quel était l’intérêt de poser du carrelage mural. Vous avez aussi appris qu’il existe plusieurs types de faïences et comment les choisir en fonction du prix. Nous vous avons aussi expliqué comment réaliser votre calepinage et comment calculer le nombre de carreaux dont vous avez besoin. Finalement vous avez appris comment poser votre carrelage mural.

Si vous décidez de faire appel à un artisan pour qu’il réalise vos travaux de carrelage sachez que 70% du coût de ses travaux c’est la main d’œuvre. Un bon moyen de faire des économies est donc de faire appel à nos coach travaux qui vous guideront étape par étape sur votre projet.

Pour réaliser ces travaux, faites-vous accompagner d’un pro en prenant des cours de bricolage à domicile permettant de bénéficier de conseils personnalisés.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à poser vous mêmes votre faïence. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours pose faïence.

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

ampouleschaux