Comment faire un toit en ardoise ? - Mon Coach Brico
 In Conseils travaux
Toit en ardoise

Comment faire un toit en ardoise ?

Esthétique et solide, l’ardoise est l’un des matériaux les plus prisés pour revêtir la toiture d’une maison. Elle s’accommode si bien aux maisons au style industriel, traditionnel mais aussi à l’architecture moderne.  La pose d’une toiture en ardoise requiert un certain savoir-faire, mais elle est tout à fait réalisable par un simple bricoleur à condition que celui-ci respecte les instructions apportées par le coach du bricolage. 

Toit en ardoise : spécificités d’une toiture en ardoise.

L’ardoise est une roche métamorphique appartenant à la famille des schistes. Elle se démarque essentiellement par la texture fine des grains qui la composent et par la grande variété de nuance de couleur ; On peut notamment trouver des ardoises au ton foncé comme le noir, le bleu foncé voire le vert, et celles avec des tons plus clairs dont le blanc, le gris, le rouge. Cette roche est très résistante, sa durée de vie peut aller de 70 ans à 300 ans. Ayant une propriété imperméable à l’eau, elle ne favorise pas la formation des végétaux verts tels que les lichens et les mousses. Cependant elle ne nécessite que peu d’entretien. La toiture en ardoise offre un cachet tout à fait exceptionnel à un bâtiment, sa palette de couleur s’intègre avec toute architecture, traditionnelle, moderne ou contemporaine. Attention, la qualité de l’ardoise varie d’une région à une autre, ainsi pour garantir un résultat pérenne, mieux vaut choisir des roches de première qualité.

Toit en ardoise : les différentes façons de poser

La pose de la toiture en ardoises est définie en fonction du degré d’inclinaison de la charpente, de l’écoulement des eaux de ruissellement dans la région, des conditions climatiques… On peut ainsi distinguer multiples façons de poser une toiture en ardoises. On citera entre autres les poses à la manière traditionnelle dont la méthode d’Anger où les ardoises de dimensions identiques sont posées deux en deux sur un écart égal à la moitié d’une ardoise. On a donc une toiture à la forme régulière et précise. La méthode Allemande présente contrairement une forme écailleuse, dont sa pose se fait en rang oblique. La pose ligure emprunte la méthode du dallage, elle consiste à poser de grosses plaques d’ardoises sur un toit à faible pente. Enfin la pose Cotentin est faite pour les maisons installées dans les régions côtières. Les ardoises sont solidement renforcées entre elles par du ciment et la chaux afin de résister à l’air salin et au temps venteux de la région.

Toit en ardoise : les étapes

La première chose que vous devez faire c’est de réunir les outils nécessaires pour réaliser les travaux. Vous aurez besoin : d’un marteau, d’une enclume et des clous adaptés au format de l’ardoise. 

Etape 1 : préparation de la charpente

La charpente doit être en bonne état pour recevoir les tuiles en ardoise. De ce fait, vérifier que les poutres et chaque pièce qui composent la charpente sont toujours impeccables ; sinon dans le cas contraire, procédez à une éventuelle réparation. La solidité de la charpente garantie la durée de viabilité de la toiture en ardoise. 

Etape 2 : mise en place des liteaux ou lattes

Les liteaux sont des tasseaux de bois d’une épaisseur aux environs de 18 mm à 30 mm, fixés sur la charpente pour accrocher ou fixer les couvertures des toitures.  Les liteaux doivent être posés à un écart bien précis selon la dimension de la tuile. Cet écartement est généralement inférieur à la longueur de l’ardoise. La fixation des liteaux peut se faire par vissage ou par clouage. 

Etape 3 : montage des tuiles

Une fois les linteaux mis en place, vous pouvez procéder au montage des tuiles d’ardoise. La pose au crochet est très fréquemment utilisée pour sa manipulation aisée. Commencez la pose à partir de la partie basse du versant. Fixez les crochets de fixation aux liteaux puis monter chaque pièce d’ardoise sur les crochets. Laissez déborder de quelques centimètres vers le bas, les premières tuiles pour permettre l’écoulement de l’eau directement vers la gouttière. Pour la pose de la rangée suivante, tâchez de respecter l’alignement des tuiles.  Poursuivez l’opération jusqu’à la faîtière. Si nécessaire, découpez les ardoises avec un marteau d’ardoisier préalablement placées sur une enclume. Choisissez la pose par chevauchement pour obtenir un toit solide et bien étanche. Vous pouvez ainsi garantir une longue viabilité de votre toiture en ardoise.

Toit en ardoise, Comment faire un toit en ardoise ?

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Liste d’outillages et de matériaux (30 minutes supplémentaire offerte)
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

  • Profil jonction monobloc (en H) - toiture polycarbonate
  • Profil d'obturation couverture polycarbonate L 98 cm ( x 2 pièces)
  • Serre Tunnel 4x8x2m, 32m², Vert
Recent Posts

Leave a Comment

0

Start typing and press Enter to search

Panier
There are no products in the cart!