Comment poser du parquet ? Conseils, astuces et vidéos

Comment poser du parquet ?

Pour savoir comment poser du parquet il faut suivre un certaine méthodologie.

Nous allons vous accompagner sur les points suivants :

  • Le choix du parquet
  • Le choix de la de pose
  • Notre calculette travaux pour estimer le coût de votre chantier
  • La liste de matériaux et d’outils à prévoir
  • Les étapes de la pose de parquet
  • Les conseils et les astuces pour l’entretien de votre parquet

I- Comment poser du parquet : les différents types de parquet

Avant de vous lancer il faudra bien choisir et comprendre les subtilités de ce produit. Pour cela nous vous proposons de lire en détail cet article sur comment choisir son parquet qui vous permettra d’opter pour le bon parquet adapté à votre besoin.

Pour commencer, il est nécessaire de bien choisir son type de parquet. On retrouvera une large gamme allant de parquet stratifié (qui sont des agglomérés de bois avec un laquage et qui coûte généralement moins cher) à parquet flottant et parquets massifs.

A) Le parquet massif

Ce parquet est surtout répandu dans les maisons anciennes et apporte un cachet indéniable à la pièce. Un parquet massif est un parquet composé à 100% de bois massif, vous ne trouverez pas mieux en terme de qualité. De plus, en étant bien entretenu, celui-ci a une durée de vie allant jusqu’à 70 ans. C’est donc un très bel investissement. Au delà de l’aspect esthétique, ce parquet vous apporte bien d’autres bénéfices : il est écologique, facile à entretenir, apporte une très bonne isolation phonique et thermique.

Par ailleurs, la pose de parquet massif présente des spécificités que nous présentons dans notre article intitulé : Poser parquet massif. Il existe différentes essences telles que le chêne, l’acajou ou les bois exotiques. Chacune de ces essences présentera des caractéristiques comme la robustesse, la résistance à l’humidité. Découvrez nos conseils pour ne pas se tromper dans le choix de votre parquet .

B) La parquet flottant ou contrecollé

L’atout majeur de ce type de parquet est qu’il est très stable et ne craque pas sous les pas ! 

C’est une très bonne alternative au parquet massif car vous pourrez le vernir, le cirer ou le peindre au grès de vos envies. Avec un coût moindre et une pose plus simple, vous pourrez grâce à ce type de parquet apporter de la nouveauté à votre intérieur.

C) Le parquet stratifié

Contrairement au parquet massif et flottant, le parquet stratifié ne possède aucune essence de bois. C’est donc un revêtement “imitation bois”. Néanmoins, il possède des avantages certains tel que le coût qui est largement inférieur aux deux autres types de parquet présentés précédemment. Puis la facilité d’installation car les lames possèdent un système permettant un meilleur assemblage.

La pose de parquet stratifié est généralement une pose flottante ou collée .

Maintenant la nature de votre parquet choisie, il vous faut définir le type de pose. 

Pour réussir votre projet sans vous tromper, nous vous conseillons pour cette étape un rendez-vous en visio avec un de nos coachs experts pour réussir votre projet. Un rendez-vous de 30 minutes vous permettra d’opter pour la meilleure solution et choisir, sans vous tromper, le parquet qu’il vous faut.

II- Comment poser du parquet : les différentes poses de parquet

Parmi les principaux types de pose, on retrouvera :

A) La pose flottante

Celle-ci est bien adaptée pour les pièces avec peu de passage comme une chambre. Son principal avantage est sa rapidité de mise en oeuvre. En plus d’être simple et rapide à effectuer, cette pose est aussi la moins onéreuse. Elle convient parfaitement au parquet type contrecollé et stratifié. 

B) La pose collée

Cette pose assure un meilleur maintien et qui est parfaitement adaptée aux pièces à fort passage. En effet, comme le parquet est collé au sol, cela offre un meilleur confort au niveau de l’oreille lorsque vous marchez dessus. Les impacts ne sonnants pas creux, le bruit est plus agréable.

C) La pose clouée

C’est la pose la plus durable qui s’adapte à tous types de pièce et qui est utilisé généralement pour des parquets en bois massif ou peut convenir au parquet contrecollé. De plus, cette pose permet aussi d’effectuer des remises à niveaux importantes grâces au lambourdes situées sous le parquet. 

 

Vous êtes un peu perdu quant au choix du type de pose ? Nous vous détaillons tous dans notre article dédié aux différents type de pose de parquet et pouvons vous conseiller à domicile ou par téléphone.

Enfin, il existe une multitude de spécificités en fonction du support sur lequel sera posé le parquet. La pose la plus fréquente après la pose sur chape ou dalle est une pose sur carrelage. Pour cela, nous avons préparé un article pour apprendre la pose de parquet sur du carrelage

Vous avez donc définit votre type de parquet et votre type de pose, vous pouvez désormais entrer dans les derniers détails et ainsi choisir vos types de lames en fonction du style que vous souhaitez donner à votre pièce. Lame large ou étroite, pose droite ou en pointe de Hongrie. Pour vous aider à y voir plus clair, notre article sur  comment choisir ses lames de parquet vous sera utile.

III- Comment poser du parquet : estimer le coût de son projet 

Nous avons mis à votre disposition une calculette qui vous permettra de comprendre le coût de ce projet. Vous obtiendrez ainsi le coût de la fourniture hors outillage, le coût de la main d’oeuvre si vous choisissez de faire appel à un pro avec des tarifs moyens ainsi que le le coût d’un coaching à domicile pour vous permettre de réaliser vous-même votre pose de parquet.

Néanmoins, pour estimer au mieux le prix de vos travaux, il vous faut au préalable :

  • Définir le type de parquet
  • Définir le type de pose
  • Définir le/les pièce.s où vous souhaitez effectuer la pose et calculer les m2
  • Définir si vous souhaitez faire appel à un artisan ou réaliser vos travaux vous-même en vous faisant accompagner à domicile par un coach en bricolage. 

Ensuite, pour vous donner un aperçu, voici les principaux tarifs (hors pose) pour chaque type de parquet :

  • Parquet massif =  30€ à 150€ le m2 (ce tarif varie en fonction du type de bois pour lequel vous optez)
  • Parquet flottant = 20€ à 120€ le m2 (l’écart de prix est du notamment au fait que le parquet soit monolame ou multifrises)
  • Parquet ou sol stratifié = 10€ à 50€ le m2. C’est le parquet le moins cher du marché car il ne comporte pas de bois

Et maintenant les tarifs moyen (hors fourniture supplémentaire) pour les différentes poses (à savoir que le prix varie aussi en fonction de la zone géographique où vous vous situez) :

  • Parquet flottante = 20€ – 30€ le m2
  • Pose collée = 25€ – 35€ le m2
  • Pose clouée = 35€ – 45€ le m2

IV- Comment poser du parquet : La liste de fournitures 

A) Les outils :

– Une cale de frappe 

– Un maillet 

– Un tire-lame

– Des cales de dilatation à insérer 

– Scie sauteuse

– Guillotine

– Copieur de profil 

– Cutter

– Équerre et fausse équerre 

– Mètre ruban et crayon fin 

Outillage pose parquet

B) Les matériaux :

– Film polyane 

– Sous-couche

– Parquet flottant 

– Plinthes

– Barre de seuil

Comment poser du parquet, Comment poser du parquet Solène

C) Les équipements de protection individuelle : 

– Masque de protection des voies respiratoires

– Gants de protection

– Lunettes de protection

– Protection auditive

EPI parquet

V- Comment poser du parquet : Les étapes 

Ne vous précipitez pas ! Avant de vous lancer, prenez le temps de lire nos astuces pour la pose de parquet comme par exemple le stockage du parquet dans la pièce de pose 48 heure avant le démarrage de ses travaux. Toutes ces astuces vous permettront de faciliter votre travail et réussir au mieux.

 

1) Comment poser du parquet : la préparation du support

Pour réussir sa pose de parquet, le support doit être propre, sain, sec, plan et lisse.

En cas de doute sur la nature de votre support nos coachs peuvent vous accompagner avec un coaching bricolage à domicile ou un cours de bricolage en visio par téléphone.

Pour garantir sa bonne adhérence, le parquet doit être posé sur un support sain, sec, plan, lisse et propre.

Visionnez notre vidéo à ce lien sur la thématique : Comment préparer un sol ?

Preparer sol parquet
Visionner notre vidéo tutorielle

2) Comment poser du parquet : La réalisation du calepinage 

Pour réussir sa pose de parquet il est capital de bien préparer son plan de pose. Cette étape cruciale permet d’optimiser ses fournitures pour en consommer un minimum et d’assurer un rendu esthétique propre est soigné. 
Pour cela, il ne faut pas se fier à ses murs existants, mais bien vérifier son équerrage et au besoin tracer directement ses perpendiculaires.

Notre article vous aidera à savoir dans quel sens poser du parquet 

3) Comment poser du parquet : La pose de la sous-couche 

Avant de démarrer votre pose de parquet, prenez quelques instants pour lire nos astuces  pour la pose de parquet.

Une sous couche est nécessaire pour les poses flottantes uniquement.
Parmi les différentes sous-couches sur le marché vous pourrez opter pour des sous couches offrant des performances phoniques et / ou thermiques plus ou moins élevées.
Dans le cadre d’une pose flottante, disposer votre film polyane, puis votre sous couche. Faites chevauchez vos lés pour assurer une parfaite isolation.

Sous couche parquet

4) Comment poser du parquet : la pose du parquet

réussir sa pose de parquet

Faites attention au risque de faux équerrage de vos murs. Une fois que vous avez vérifier votre équerrage et tracer vos repères si nécessaires démarrer votre pose dans l’angle opposé à la sortie. Avancez lame par lame en suivant bien vos repères. Arrivé en bout de ligne, tracez sur votre lame la partie à découper. puis démarrer votre nouvelle ligne avec votre chute. N’allez pas jusqu’au bord du mur, conservez un espace de dilatation pour éviter par la suite que votre parquet se retrouve en tension et gondole. un espacement de 6 à 8mm est à privilégier.

5) Comment poser du parquet : les découpes

Poser un parquet nécessite parfois de réaliser quelques découpes afin que celui-ci puisse recouvrir parfaitement tout le sol. Exemple : si la pièce comporte des tuyaux, angles, renfoncements etc. 

Pour ce faire, marquez tout d’abord vos repères sur la lame, à l’aide d’un crayon,  à l’endroit où vous devez la couper. Ensuite découpez à l’aide d’une scie ou scie-sauteuse votre lame avant de venir l’insérer à l’endroit où il vous reste un trou.

Réaliser les découpes

6) Comment poser du parquet : la pose des barres de seuil et des plinthes

Pose barre de seuil

Il existe trois façons pour poser les plinthes :

  • les clipser
  • les coller
  • les visser

Dans les angles il sera nécessaire d’effectuer des coupes à onglet pour suivre le pourtours de vos pièces. Avant de démarrer la pose des plinthes et des baguettes de finitions, pensez à retirer les cales de dilatation ainsi qu’à découper les excès de polyane.

VI- Conseils et astuces pour l’entretien de votre parquet

Votre pose est maintenant finalisée. Pour prendre soin de votre parquet vous devrez choisir différentes techniques. 

En effet, chaque type de parquet doit s’entretenir d’une manière bien spécifique, on vous explique notamment dans cet article Quoi choisir en fonction de son utilisation.

A) Le vernis ou vitrification :

C’est l’un des entretiens les plus répandus car le vernis permet de donner un certain éclat au parquet. De plus, c’est un produit résistant qui permet une bonne protection grâce au dépôt d’un film invisible à sa surface. Ainsi, cela évite les rayures et tâches sur le bois.

Découvrez ici comment vitrifier un parquet.

B) L’huile :

Cette solution ne déposant pas de film à la surface du bois, il y a donc une protection en profondeur et le bois se voit ainsi protéger de tous les types de tâches. 

Pour un bon entretien il vous faudra huiler votre parquet tous les 6 mois à 1 an et il n’y aura besoin d’aucun autre entretien. Le reste du temps vous devrez seulement le dépoussiérer à l’aide d’un balais à frange ou microfibre légèrement humidifié.

C) La cire :

La cire va permettre d’apporter de la brillance à votre parquet et notamment de conserver son aspect brut si vous avez optez pour un parquet massif. Petite astuce : vous pouvez aussi cirer un parquet vitrifié, cela lui apportera un éclat supplémentaire. En revanche, la cire ne permet pas une protection optimale et votre parquet a des risques de se tacher au contact de l’eau par exemple.

Si vous ne savez toujours pas quel entretien choisir, nous vous recommandons de jeter un œil à cet article qui vous sera d’une grande utilité : vitrifier, huiler ou cirer son parquet. 

Nos coaching en bricolage

Les coaching visio se font par téléphone en visio en utilisant WhatsApp

La visite conseils dure une heure et se déroule à votre domicile. Elle permet de bien préparer son chantier avant de se lancer

Les coaching pratiques durent 3h et vous permettrons de réaliser vos projets sous l’œil vigilent de votre coach. Il vous enseignera ses techniques et astuces et vous permettra de progresser en sécurité et dans les règles de l’art.

Coaching visio

Un coach vous accompagne par visio
20 30 minutes
    Idéal pour
  • Un rdv en visio avec WhatsApp
  • Adapté à chaque étape de votre proejt
  • Résoudre une problématique

Visite conseils

Un coach vous accompagne à domicile
€78
39 après crédit d'impôt pour 1h.
    Idéal pour :
  • Réaliser sa liste d'achat
  •  Obtenir des conseils sur le choix des matériaux
  • Bien penser mon chantier

Coaching pratique

Un coach vous accompagne à domicile
€210
105 après crédit d'impôt pour 3h.
    Idéal pour :
  • Réaliser sa préparation de support
  • Ou réussir sa pose de parquet
  • Ou réussir ses finitions

Coaching complet

Un coach vous accompagne à domicile
€650
325 après crédit d'impôt pour 3h.
    Idéal pour :
  • Visite conseil
  • +3 coaching pratique à domicile de 3h
  • Réussir son projet
0

Start typing and press Enter to search

Panier
There are no products in the cart!