In Conseils travaux

Un garage ne permet pas seulement de ranger sa voiture, on va également y stocker des outils, des affaires personnelles et du matériel de bricolage. C’est souvent là que sont entreposés des produits dangereux tels que les solvants, le décapant, l’alcool à brûler, etc. Avant de vous lancer dans la construction de votre garage, vous devez aussi connaître les normes en vigueur. Quelles sont les différentes étapes de construction d’un garage ? Comment bien choisir sa porte de garage ? On vous livre toutes les réponses dans cet article.

Les règles d’urbanisme à savoir avant de construire un garage

Il est important de noter que dans certaines régions françaises, il faut un permis de construire spécial avant de construire un garage. Pour obtenir ce document, vous devrez effectuer une demande auprès de la mairie. Il faudra attendre 2 mois tout au plus pour recevoir une réponse. Par ailleurs, si votre région est couverte par le PLU (Plan Local d’Urbanisme) et le POS (Plan d’Occupation des Sols), vous devez vous soumettre à certaines normes en vigueur qui varient en fonction de la commune. Dans tous les cas, avant de construire un garage indépendant ou attenant à votre maison, il faudra faire étudier la faisabilité de votre projet.

Choisir sa porte de garage : nos conseils de pro

Vous allez devoir acheter tous les équipements indispensables, dont la porte de garage qui garantit la protection de cette pièce et vous permet de garer facilement votre voiture. Ce dispositif se décline aujourd’hui sous plusieurs formes, rendant ainsi son achat quelque peu difficile. Pour faciliter votre quête, vous devez prendre en compte certains éléments clés.

Généralement, les portes de garage sont en aluminium. Ce matériau confère un aspect esthétique, sans parler du fait que c’est un bon isolant thermique. Vous trouverez facilement des portes de garage à Nancy respectueuses de l’environnement. Une équipe chevronnée est à votre disposition pour installer votre équipement selon les normes de qualité et de sécurité en vigueur. Sur le marché actuel, vous trouverez aussi des portes de garage en bois qui offrent surtout un avantage esthétique. Seulement, elles nécessitent plus d’entretien. Les portes de garage en PVC, elles, affichent un design attrayant mais peuvent avoir un côté fragile. Autre alternative : les portes de garage en acier qui se démarquent par leur durabilité.

choisir sa porte de garage

Le mécanisme d’ouverture et de fermeture

En matière de mécanisme d’ouverture et de fermeture de porte de garage, deux options s’offrent à vous, le système manuel et le système électrique. Les portes de garage motorisées sont particulièrement plébiscité pour leur aspect pratique et économique. Le gain de temps quand on sort ou qu’on gare sa voiture est particulièrement appréciable.

Le design va dépendre de l’espace de garage dont vous disposez, vous avez le choix entre :

  • la porte de garage sectionnelle,
  • la porte de garage basculante,
  • la porte de garage pliante,
  • la porte de garage enroulable,
  • la porte de garage battante.

La solidité et la praticité constituent les principaux atouts d’une porte de garage sectionnelle. Elle garantit aussi une bonne isolation thermique, en plus d’offrir plus d’espace à l’intérieur. Ce système repose sur un concept simple : lorsque la porte s’ouvre, elle vient se nicher sur le plafond (ouverture verticale) ou se loger dans le mur, dans le cas d’une ouverture latérale. La porte de garage basculante s’incline parallèlement au plafond. Dépourvu de rails, ce modèle se veut simple à manier et économique. Cependant, elle convient surtout aux grands garages avec porte télécommandée ou motorisée. Par ailleurs, son isolation ne propose pas les mêmes performances.

Vous envisagez de construire un petit garage ? La porte de garage enroulable est faite pour vous. Généralement motorisée, elle s’installe facilement. Elle fournit aussi une bonne isolation acoustique et thermique. Certes, la porte de garage enroulable revêt un aspect sécuritaire. Cependant, beaucoup estiment qu’elle n’est pas très esthétique. La porte pliante, quant à elle, dispose de 3 ou 4 parties aussi appelées vantaux. Faite généralement en bois, elle a tendance à s’user rapidement.

La porte de garage battante s’affiche en tête de classement des plus économiques, mais elle présente quelques inconvénients : isolation thermique peu performante, équipement encombrant, mécanisme manuel uniquement…

Dans tous les cas, vous pourrez raccorder votre garage à une allée carrossable bétonnée, goudronnée ou en graviers qui vous permettra de rentrer et sortir la voiture sans mettre de la boue partout.

Les étapes de construction d’un garage

Vous pouvez par exemple opter pour un garage préfabriqué sur mesure. Puisqu’il sera livré en kit, tout ce que vous avez à faire, c’est l’installer. Le garage hors sol figure aussi parmi les tendances phares du moment : il se construit sur un terrain en pente et n’empiète guère sur le jardin, conférant ainsi une touche esthétique à l’espace extérieur. Mais si vous décidez de construire un garage enterré ou semi-enterré, vous devrez créer un sous-sol et construire des murs.

Avant d’entamer les travaux, vous devez aussi vous demander si vous souhaitez accoler ou non votre garage à la maison. Choisissez la première option si vous prévoyez d’y ranger votre voiture. Un garage de type séparé s’impose si vous avez l’intention d’y stocker uniquement du matériel, une machine à laver ou d’autres affaires. Il faudra également sécuriser les lieux si le garage donne accès à l’intérieur de votre domicile.

Le sol d’un garage demande une dalle en béton qui se veut extrêmement solide pour supporter la charge d’un véhicule en stationnement. Le béton pourra être texturé, passé à l’acide, etc. Il sera ensuite possible de poser un revêtement de sol en résine époxy ou encore un lino.

Vous recherchez avant tout un excellent indice thermique et acoustique et vous privilégiez la facilité de montage ? Optez pour un mur de garage en parpaings. En revanche, pour créer un rendu harmonieux avec votre habitat, le mur en briques s’impose comme le choix idéal. Pour ce qui est du monomur ou encore du mur en terre cuite, il s’adapte surtout aux garages indépendants. Il affiche une bonne capacité d’isolation. Enfin, une vaste déclinaison de matériaux s’offre à vous pour le toit du garage. Acier, tuiles en terre cuite, béton, ardoise naturelle, ardoise synthétique, toiture de garage en bois… À vous de choisir en fonction de vos goûts, de vos besoins et de votre budget.

Recent Posts

Leave a Comment

0

Start typing and press Enter to search

Panier
There are no products in the cart!