In Conseils brico, Conseils travaux
normes électriques salle de bain

Les normes électriques : salle de bain

La plupart des accidents d’électrocution se passent dans la salle bain. Ces incidents ne devront pas se présenter si les occupants de la maison ont appliqué les normes strictes relative à la sécurité électrique dans une salle de bain. Quelles sont les normes à respecter en matière d’installation électrique dans les pièces humides ? 

 

Normes électriques salle de bain : répartition en volume selon la norme NFC 15-100

La norme française NFC 15 -100 se rapporte à la sécurisation des installations électriques, des personnes et pour une utilisation optimale et contrôlée de tout appareillage électrique utilisé dans un local individuel, industriel ou professionnel. La norme prévoit notamment des mesures strictes spécifiques pour chaque catégorie de pièce. Les lois qui définissent les salles d’eau sont d’autant plus sévères que celles prévues pour les pièces à vivre, tout simplement parce qu’elles sont plus exposées aux risques électriques. La NFC 15-100 répartit la salle de bain en 3 volumes bien distincts suivant leur taux de risque afin de mieux appliquer les mesures adéquates. Les volumes correspondent notamment aux différents niveaux qui délimitent une salle de bain. Il s’agit :

  • Du volume 0 : qui correspond à l’espace intérieur à la baignoire ou la douche. Ce niveau est le plus assujettie à l’humidité
  • Du volume 1 : celui-ci se rapporte à toutes les surfaces verticales délimitées par les bords de la baignoire ou du receveur et par un plan horizontal de 2,25m en partant du fond de la baignoire ou du receveur de la douche.
  • Du volume 2 : qui délimite verticalement toute la surface extérieure au volume 1 et ce, sur une distance horizontale de 60 cm à partir de celle-ci.

Il y a également le volume caché qui correspond aux parties enfouies sous la baignoire ou le receveur de douche. Le hors volume concerne le reste de la salle de bain.

Cependant, les normes imposées par la NFC 15-100 se distinguent d’un volume à un autre.

 

Normes électriques salle de bain : les équipements électriques autorisés dans la salle de bain

Tous les accessoires et équipements électriques utilisés dans la salle de bain doivent comporter un indice de protection IP qui définit leur qualité d’étanchéité vis à vis de l’eau. Vous devez vous assurer que tous les appareillages que vous utilisez dans la salle de bain porte un indice de protection IP. Toutefois, cela n’est pas suffisant pour garantir une utilisation protégée, vous devez également faire attention au signe qui suit les lettres IP qui délimite le niveau du volume autorisé. 

Voici un petit aperçu sur l’IP et ses qualités de protection :

  • IPX0 : il n’y aucune protection.
  • IPX1 : possède une protection contre la chute de gouttes d’eau quand l’appareil est dans sa position normale.
  • IPX2 : avec une protection contre la chute de gouttes d’eau, quand l’appareil est incliné de 15° par rapport à sa position normale.
  • IPX3 : a une protection contre l’eau de pluie, dans une position normale ou inclinée ne dépassant par un angle de 60° avec la verticale. 
  • IPX4 : permet une protection contre les éclaboussements et les projections d’eau.
  • IPX5 : une protection contre les jets d’eau à la lance.
  • IPX6 : une protection contre les puissants jets d’eau
  • IPX7 : une protection contre l’immersion sur une période déterminée
  • IPX8 : une protection contre l’immersion permanente.

Voici concrètement comment vous devez mettre en application les normes indiquées sur les appareillages :

  • Pour le volume 0 ou le volume caché, seuls les appareils à IPX7 et IPX8 sont autorisés
  • Pour le volume 1 vous pouvez utiliser des appareils à partir de l’IPX 5 à 8
  • Pour le volume 2, à partir de l’IPX4 
  • Pour le hors volume, vous pouvez utiliser à partir de l’IPX1

 

Normes électriques salle de bain : conseil pour une meilleure protection contre l’électrocution

Vous devez équiper tous les circuits électriques d’éclairage ainsi que les appareils électriques indispensables dans la salle de bain avec un dispositif DRHS ou disjoncteur différentiel haute sécurité de 30 mA qui permet de couper automatiquement le courant en cas de fuite de courant. Si vous avez des occupants qui ont des difficultés motrices ou des handicapés qui utilisent la salle de bain, prévoyez une source électrique adaptée à leur hauteur aux environs de 40 cm.

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Liste d’outillages et de matériaux (30 minutes supplémentaire offerte)
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Recent Posts

Leave a Comment

0

Start typing and press Enter to search

Panier
There are no products in the cart!