Quand faire ramoner sa cheminée ? - Mon Coach Brico
 In Conseils travaux

Si vous possédez une cheminée dans votre maison ou dans votre appartement, vous savez sûrement qu’il est important de procéder de temps à autre au ramonage. Les professionnels affirment que le ramonage de cheminée possède de nombreux avantages en termes de sécurité et de couverture en cas d’incendie. Mais à quelle fréquence faut-il ramoner sa cheminée ? Est-il vrai que le faire une fois l’an suffit pour éviter tout accident dû à l’accumulation de la suie ? Quelles sont réellement les obligations en termes de ramonage ?

Pourquoi ramoner sa cheminée ?

Trois raisons sont évoquées pour attester de la nécessité de ramoner une cheminée d’appartement ou de maison. La première est que le ramonage est une obligation légale. Il est imposé par le Règlement Sanitaire Départemental Type (RSDT) consultable au niveau de chaque mairie. Ainsi, tout individu qui ne respecte pas cette obligation s’expose au paiement d’une contravention pouvant aller jusqu’à 450 €. Par ailleurs, en cas d’incendie imputable à un manque d’entretien de la cheminée (notamment en l’absence d’un certificat de ramonage), la compagnie d’assurance est en droit de réduire l’indemnisation ou de refuser de couvrir les réparations. Le certificat de ramonage doit être délivré par des professionnels certifiés comme ceux du groupe Beck Ramonage, qui sont des artisans ramoneurs qualifiés et expérimentés.

La seconde raison qui justifie la nécessité de recourir au ramonage est le risque d’incendie encouru. De fait, durant la période de chauffe, des particules nocives et de la suie s’accumulent le long du conduit. En l’absence de ramonage, ces débris peuvent prendre feu, lequel feu se propagera à toute la maison.

Pour finir, le ramonage permet également de protéger les habitants de la maison d’une éventuelle intoxication au monoxyde de carbone. En effet, en l’absence d’utilisation, le conduit de la cheminée peut se retrouver obstrué par des branchages par exemple. Si vous ne faites pas ramoner votre cheminée, elle évacuera alors difficilement les émanations gazeuses. Ces dernières s’échapperont dans la maison et provoqueront une intoxication. Le fait est que la combustion du bois émet différents éléments polluants. Les proportions de ces éléments dépendent du type de foyer utilisé et de la forme de combustion. Il se forme donc du monoxyde de carbone, des particules fines, des oxydes d’azote, des hydrocarbures, du dioxyde de soufre et bien d’autres substances. L’intoxication la plus connue est celle au monoxyde de carbone. Étant incolore et inodore, cette particule est difficile à détecter. Ainsi, le seul moyen de se protéger de tout risque d’intoxication est de faire ramoner sa cheminée de façon régulière.

ramonage cheminée

À quelle fréquence ramoner sa cheminée ?

D’après le RSDT, tout conduit de fumée installé à l’intérieur ou à l’extérieur doit être constamment maintenu en bon état et ramoné régulièrement. Pour connaître la période fixée, il faut se rendre à la mairie afin de consulter le règlement sanitaire local. Le fait est que cette périodicité est imposée par chaque mairie et varie d’une commune à une autre. Toutefois, en général, il faut ramoner sa cheminée deux fois par an lorsque vous utilisez du charbon, du bois ou du fioul. En ce qui concerne le gaz, un ramonage par an suffit.

Durant quelle période effectuer le ramonage ?

Le ramonage obligatoire imposé par la réglementation doit être effectué pendant la période de chauffe. En ce qui concerne le ou les ramonage(s) annuel(s) requis pour entretenir le conduit de cheminée, ils peuvent être effectués avant ou après cette période. La période de chauffe est la durée au cours de laquelle le chauffage est sollicité. Il s’agit donc des périodes durant lesquelles la température est basse. En général, on considère que la période de chauffe s’étend de novembre à mars. Ainsi, vous devez effectuer un premier entretien en automne ou en hiver, pendant que le chauffage est utilisé, et un autre au printemps ou en été. Il est également conseillé de consulter son assureur pour déterminer le nombre de ramonages nécessaire, en vue de s’assurer d’être en règle pour obtenir une indemnisation en cas d’incident. Car il arrive que le contrat d’assurance fixe également un nombre donné de ramonages à effectuer.

Néanmoins, sachez qu’il est possible de faire ramoner sa cheminée tout au long de l’année. Le plus important est de le faire une fois pendant la période de chauffe et au moins une autre fois hors de cette période. Habituellement, il existe une forte demande juste avant l’hiver. Les professionnels sont alors très sollicités. Il est conseillé, pour ne pas risquer de rater l’entretien de sa cheminée, de s’y prendre plus tôt ou de le reporter pour le printemps. Vous pouvez aussi consulter les emplois du temps de plusieurs professionnels afin d’en trouver un qui sera libre.

ramonage cheminée

Quelques règles en matière de ramonage

D’après la loi, le ramonage incombe à l’utilisateur de la cheminée. Ainsi, qu’il s’agisse du propriétaire ou du locataire, il a l’obligation de réaliser au moins deux ramonages par an, aux périodes spécifiées plus haut. Bien qu’il soit possible pour l’utilisateur de la cheminée d’effectuer lui-même le ramonage, il est préférable de confier les travaux de ramonage à un professionnel. D’ailleurs, puisque vous aurez besoin d’un certificat pour témoigner de l’effectivité du ramonage auprès de votre compagnie d’assurance, le recours à un professionnel est obligatoire a minima une fois l’an. D’après le Règlement Sanitaire Départemental Type, le professionnel doit être qualifié par l’Organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment (OPQCB). Vous devez donc vous assurer que votre artisan est inscrit au registre du commerce. Méfiez-vous des ramoneurs sans adresse fixe qui ne disposent d’aucune garantie sérieuse.

Combien coûte le ramonage ?

Le coût du ramonage dépend non seulement des artisans et de la complexité de l’opération effectuée (selon le type de cheminée que vous avez), mais aussi de la région. Pour ramoner un conduit, il faut compter en général entre 40 et 60 € en province et entre 55 et 80 € en région parisienne. Bien entendu, il est possible d’effectuer son ramonage soi-même. Mais en raison de l’obligation départementale, vous serez obligé de débourser le montant ci-dessus au moins une fois par an.

Recent Posts

Leave a Comment

0

Start typing and press Enter to search

Panier
There are no products in the cart!